23 décembre 2015

Les intrus

Couverture de Les intrusAuteure: Lauren Oliver
Edition: Hachette
Année de parution: 2015
Nombre de pages: 376

Résumé: "A la mort de Richard Walker, un vieil homme solitaire, acariâtre et très riche, son ex-femme, ses deux enfants et sa petite-fille retournent dans la maison familiale pour la succession.

Mais bâtisse est hantée.
Hantée par des souvenirs d'enfance qui resurgissent à mesure que les nouveaux arrivants se réapproprient les lieux. Hantée également par deux âmes qui observent et commentent les agissements de chacun.
Bientôt, les vivants comme les morts seront confrontés à leur passé, à leurs secrets et à de douloureuses vérités. "



Un immense merci aux éditions Hachette pour ce livre ! ♥

Mon avis:
Après avoir terminé ce livre, je suis restée quelques minutes sans bouger, sans rien dire, bouleversée par tant de beauté. Lauren Oliver est selon moi un génie, une déesse de l'écriture, et définitivement mon auteure favorite.

"Quelle langue parlons-nous ? Celle des craquements et des murmures, des grognements et des frémissements. Mais vous le savez. Vous nous avez entendus. Simplement, vous n'avez pas su interpréter ces sons."

Après la mort de Richard Walker, son ex-femme, Caroline, sa fille et jeune mère d'une petite fille (Amy), Minna, ainsi que son fils, Trenton, adolescent de 15 ans, retournent dans la demeure. Mais entre ces murs vivent deux esprits, Alice et Sandra. Vivants comme morts sont brisés par la vie et vont devoir faire face à leurs pires secrets, à leurs pires souffrances. Tous cinq airent entre les vastes pièces de l'édifice hantée par les souvenirs.

"Tout finit par remonter à la surface."

Tous les personnages sont selon moi très intéressants. Tous brillamment creusés et exploités. J'ai l'impression de les connaitre réellement. Ce roman est clairement basé sur leur psychologie.
Tous souffrent énormément, sauf la petite Amy, encore trop jeune pour comprendre ce qui se passe, mais elle n'en est pas moins extrêmement touchante. 
Même si je les ai tous beaucoup aimé, je dois admettre avoir une préférence pour trois d'entre eux. Trenton, un adolescent complètement détruit et qui cherche désespérément à se suicider. Sandra, un des deux fantômes qui hantent la maison, forte et qui n'a pas sa langue dans sa poche, bien qu'elle aussi à jamais brisée. Et enfin Alice, qui est probablement mon coup de cœur de ce roman. La plus dérangée psychologiquement, à la limite de la folie, dévorée par une douleur infinie. Elle est, selon moi, le personnage le plus poétique, le plus troublant, et le plus intrigant.

"Amy se demanda si la fille qui était six pieds sous terre et rendait Trenton aussi triste reviendrait. Penelope le faisait dans le livre. Les Innocents ne meurent pas vraiment. L'arbre sous lequel elle était enterrée s'est mis à pleurer et ses larmes ont coulé sur la terre et Penelope s'est réveillée. Voilà comment elle a vécu heureuse jusqu'à la fin des temps. Et pourquoi l'arbre porte le nom de "saule pleureur" - il y en avait un, devant la maison. Peut-être que la fille qui bouleversait Trenton était là."

Comme je l'ai dit au début de ma chronique, Lauren Oliver est une déesse de l'écriture. Elle a un style et une plume remarquable, qui personnellement me touche comme aucune autre. Certes lente, mais tellement magnifique.
J'ai vu que certaines personnes avaient été beaucoup déçues par un manque d'action, un style trop lent justement. Ce qui m'a surprise parce que je l'ai trouvé merveilleux, et que je n'ai pas du tout été gênée par cela. Même si je peux comprendre que certains n'adhèrent pas, je trouve cela vraiment dommage.
La seule chose qui m'a dérangée dans ce livre est que je me perdais parfois entre les personnages. Les points de vues s'alternent et c'est parfois difficile de ne pas les confondre. Mais c'est un mal pour un bien puisque c'est grâce à cela que les personnages sont aussi développés, aussi réels. 
Si il y a une chose que je regrette dans la lecture de ce livre, c'est de l'avoir lu en période de cours. Parce qu'il se passait parfois une semaine sans que je m'y plonge réellement, ce qui a vraiment nui à ma compréhension parfois. Un point de l'histoire m'a même échappée malheureusement.
Une autre qualité de ce livre: sa mélancolie. Certains pourraient ne pas apprécier cela, ce qui est compréhensible en fait puisque ce livre est infiniment triste, mais c'est aussi ce qui en fait sa beauté.
On remarquera aussi qu'il se démarque des autres histoires de fantômes. Ces derniers ont beau être invisibles et inoffensifs, ils sont tellement humains qu'on pourrait parfois oublier qu'ils sont morts.

 "Le feu part de la cave.
Est-ce douloureux ?
Oui et non. C'est, après tout, ce que je voulais
Et je suis au-delà de la douleur, maintenant.
La peur cependant est presque une souffrance physique.
Violente, immense. Ce corps, notre dernier corps, notre ultime chance, va être détruit en poussière.
Que m'arrivera-t-il alors ?
De la cuisine au cellier, à la salle à manger et au couloir. Dans l'escalier, une fumée asphyxiante, le noir, la suie et la chaleur suffocante.
Du grenier au toit, du toit à la cave.
Nous brûlons."

J'aimerais pouvoir mettre plus de citations, et même citer tout le livre tant je le trouve merveilleusement beau. Les mots me manquent pour qualifier une telle oeuvre, une telle plume. Je le recommande donc à tous ceux qui sont intéressés et qui pensent ne pas être dérangés par un style lent et un manque d'action, par la psychologie des personnages qui a une place énorme dans ce livre. Et j'espère à tous les futurs lecteurs de Les Intrus, qu'ils en tomberont eux aussi amoureux.

Coup de cœur

10 commentaires:

  1. Une belle chronique pour un livre qui a l'air pas mal. :) Cependant, j'ai peur d'être déçue : je n'avais pas trop aimé Délirium de la même auteure, même si Panic était bien... J'hésite. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très différent de Delirium et de Panic. Je te conseille donc de tenter malgré cela :)

      Supprimer
  2. Tu me donne très envie de le lire **

    RépondreSupprimer
  3. J'ai Absence de cette auteure dans ma liseuse : ce sera mon premier de l'auteure quand je le lirais ;)
    Du coup, si il me plaît, je tenterais peut-être celui-ci :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais également adoré ! J'espère qu'il te plaira :D

      Supprimer
  4. Un livre qui me semble parfait pour Halloween ! Si je le déniche à la médiathèque, je l'emprunte, tu m'as trop donné envie. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que ce soit une histoire avec des fantômes, il ne fait pas peur du tout, alors si c'est ce que tu cherches à Halloween, ne lis pas celui-ci, tu serais déçue ;)

      Supprimer
  5. J'avais envie de lire ce livre et ayant vu quelques avis mitigés, je me suis ravisé. Maintenant, j'ai de nouveaux envie de le découvrir ^^.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :) ! ♥