22 janvier 2014

Alice au pays des merveilles

Auteur: Lewis Caroll
Année de parution: 2010
Nombre de pages: 152
Résumé:
"Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d'un bond car, en un éclair, elle réalisa qu'elle n'avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s'engouffrer dans un vaste terrier sous la haie." Pourquoi Alice s'étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C'est au pays des merveilles que l'a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.
Mon avis:
Quand j'étais petite, je n'aimais pas du tout le dessin animé. Je me sentais mal quand je le regardais, je n'aimais pas du tout l'histoire que je trouvais un peu sombre et très spécial. Mais le film de Teem Berton m'a beaucoup plu et ça m'a donné envie de regarder le dessin animé, que j'ai commencé à apprécié. C'est pourquoi j'étais très curieuse de lire ce livre, qui m'a beaucoup plu !

"- Voudriez-vous me dire, s'il vous plaît, par où je dois m'en aller d'ici ?
- Cela dépend beaucoup de l'endroit où tu veux aller.
- Peu m'importe l'endroit...
- En ce cas, peu importe la route que tu prendras." 


Alice était tranquillement installée dans son jardin lorsqu'elle vit un lapin blanc. Mais celui-ci n'était pas comme les autres, il répétait sans cesse qu'il était en retard et il était vêtu d'un manteau. La curiosité d'Alice prit le dessus, et elle décida de le suivre, mais elle ne se doutait pas une seule seconde de ce qui allait se passer ensuite ...

"Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" 

Alice est très attachante. Petite fille intelligente, curieuse mais surtout rêveuse, on peut facilement s'identifier à elle.

Je n'ai pas trop aimé Le Chapelier car il m'a vraiment énervé ! Je ne comprenais absolument rien à ce qu'il disait. Son comportement est volontaire et ce veut -je pense- amusant mais ça ne m'a pas fait rire du tout. Il n'est pas méchant mais ... à la place d'Alice j'aurais explosé au bout de 2 minutes x) !


"Et cette fois, il disparut très lentement, en commençant par le bout de la queue et en finissant par le sourire, qui resta un bon bout de temps quand tout le reste eut disparu.
"Ma parole ! pensa Alice, j'ai souvent vu un chat sans un sourire, mais jamais un sourire sans chat !... C'est la chose la plus curieuse que j'aie jamais vue de ma vie !""


J'ai bien aimé l'écriture de Lewis Caroll que j'ai trouvé très douce et qui a très bien réussi à m'emporter au pays des merveilles.

Comme pour le dessin animé je n'étais pas très bien en le lisant. Je me sentais mal pour Alice qui ne cessait de changer de taille, de rencontrer des personnages aussi bizarres les uns que les autres, mais surtout qui ne trouvait pas la sortie et qui voulait donc désespérément rentrer chez elle.
Elle devait se sentir bien seule.

Je ne sais pas vraiment comment expliquer autrement cette sensation bizarre. Je me sentais perdu et à l’étroit dans ce monde que j'ai trouvé un peu sombre. 

Mais malgré tout, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui a quand même très bien réussi à me faire voyager et rêver. Mais aussi beaucoup réfléchir, surtout à cause des phrases dépourvues de sens (ou alors vraiment très, très compliquées à comprendre) du Chapelier.

J'ai vu qu'il y avait eu une sorte de suite (je ne sais pas bien si c'est une suite ou un tome bonus, si vous pouvez m'en dire plus n'hésitez pas à me le dire en commentaire), Alice de l'autre côté du miroir, et je pense que je la lirais si je la trouve en bibliothèque.

 "S’il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose." 

En bref, même si je trouve toujours cette histoire "bizarre" (je ne trouve pas vraiment d'autre mot pour la qualifiée) je classe ce roman dans la catégorie Excellent livre pour l'écriture, le personnage principal et l'imagination débordante de l'auteur qui a su marquer les esprits. 

 Excellent livre
  

Et après ?

Alice de l'autre côté du miroir

   Couverture De l'autre côté du miroir et ce qu'Alice y trouva

5 commentaires:

  1. J'avais abandonné ce livre une fois avant de le lire et finalement j'avais beaucoup aimé, moi aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Finalement, après avoir lu ta critique, ce livre me tente bien !
    J'ai juste remarqué que tu as mal orthographié le nom du réalisateur du film, c'est Tim Burton avec un i à Tim et un u à Burton ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le film de Tim Burton... Est-ce que c'est celui qui est sorti avec Johnny Depp (le plus récent, je crois ) ? Bref, j'aimerais bien lire le livre :) !!

    RépondreSupprimer
  4. Oh l'illustration de couverture est superbe !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré Alice au pays des merveilles, mais je n'arrive pas à sortir Alice de l'autre côté du miroir

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :) ! ♥