23 janvier 2014

Delirium, T1.5: Hana

Couverture Delirium, tome 1.5 : Hana 
 Auteur: Lauren Oliver
Année de parution: 2013
Nombre de pages: 64
Résumé:
"Hana vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où un Protocole a été mis au point pour immuniser les jeunes contre le delirium. Alors que la date de son opération approche, Hana regrette l'absence de sa meilleure amie Lena. Elles sont devenues si différentes ! La très docile Lena refuse d'assister à des concerts clandestins, tandis que Hana ne manque pas une occasion d'expérimenter l'interdit.
Pour elle, ce dernier été de sa vie d'avant devient synonyme de musique effrénée, de danse, et même d'amour."
Mon avis:
Ayant adoré le premier tome et le personnage d'Hana j'avais très envie de lire ce tout mini livre que j'ai, comme je le pensais, ADORÉ. 

 "- Elle a été mienne avant d'être à toi."

 Hana est sur le point de se faire opérer de l'amor deliria nervosa mais elle commence a fréquenter les fêtes de rebelle, et va enfreindre la lois, tombée amoureuse.
 Et ce n'est pas son seul problème, Lena, sa meilleure amie ne comprend pas son comportement et ne lui adresse plus la parole.

 "La danse que j'ai toujours connue est régie par des règles : des enchaînements de pas, des manoeuvres complexes. Steve, lui, m'attire vers la foule, et je ne vois plus qu'une masse frénétique d'êtres en effervescence, comme un gigantesque serpent de mer à plusieurs têtes, qui ondoient, agitent les bras, martèlent le sol, sautent. Aucune règle, seule l'énergie compte. Une électricité telle que, si on pouvait la récupérer, on aurait de quoi alimenter Portland pendant dix ans. C'est plus qu'une vague, c'est une lame de fond, un océan."

 J'adore toujours autant Hana !!! Elle est géniale ! Pleine de vie, rêveuse ... Et elle est beaucoup moins naïve que Lena, ce que j'apprécie beaucoup. Lena est trop sage à mon goût (en tout cas au début du tome 1). 
Par contre, je n'ai pas du tout compris sa réaction à la fin (qu'on m'a d'ailleurs spoiler ! N'est-ce pas, Alichouu' ♥ !). Je n'aurais jamais fait ça à sa place. Mais elle m'a fait beaucoup de peine, et je l'aime toujours autant malgré cela.

 "Et à son contact, je me désagrège. J'oublie Léna, Fred Hargrove et les affichettes placardées dans tout Portland. Je laisse la musique me transpercer les dents pour ressortir en dégoulinant de mes cheveux ou palpiter derrière mes yeux. Elle a un parfum de sueur et de poussière."

Retrouver l'écriture de Lauren Oliver m'a fait un bien fous. Elle est tellement magnifique qu'elle en devient magique, elle nous ensorcelle, littéralement. Chaque phrase est une poésie. Elle a un don unique (que j'envie beaucoup).

Les personnages et le monde sont tous aussi merveilleux (le monde un peu moins, il est horrible en fait, mais je veux dire qu'il est très intéressant). Quand on lit la saga Delirium, on est complètement ailleurs et on ne pense qu'à cette histoire aussi bien fabuleuse qu'affreuse. 

J'aimerais tellement me jeter sur la suite mais il se trouve que je ne la vois NUL PART ! Je la cherche partout, en vains. Je vais devoir la commander, et vite ! Car c'est tout simplement horrible d'y penser presque tous les jours sans posséder la suite. Je ne sais d'ailleurs pas comment j'ai fait pour tenir jusque là, je suis courageuse x) !

"J’ai retrouvé Lena, mais elle a changé, et chaque jour elle paraît un peu plus différente, un peu plus distante que le précédent, il me semble la voir s’éloigner dans un long couloir étroit. Même lorsque nous sommes seules toutes les deux – ce qui est rare, à présent –, elle a quelque chose d’insaisissable, me donnant l’impression de traverser sa vie comme s’il s’agissait d’un rêve. Et dès qu’Alex est de la partie, je pourrais aussi bien ne pas exister. Ils partagent un langage fait de murmures, de rires et de secrets, un langage qui se dresse entre nous, telle une barrière d’épines.
Je suis heureuse pour elle. Vraiment.
Et parfois, juste avant de m’endormir, au moment où je suis le plus vulnérable, je suis jalouse."


Voilà une petite chronique, pour un petit livre que j'aurai d'ailleurs préféré plus gros ! 64 pages, franchement ! Il aurait dû en faire 1 000 !!!! 
*bave*

 Coup de coeur
  

Et après ?
Delirium, T2: Pandemonium
Delirium, T3: Requiem
 Couverture Delirium, tome 2 : Pandemonium Couverture Delirium, tome 3 : Requiem

9/80

Photo
7/70

2 commentaires:

Merci pour votre commentaire :) ! ♥