23 juillet 2014

Tag [6] Portrait chinois livresque

Un grand merci à Cassandra de m'avoir taguée ! :D

Voici ma vidéo:

Et la partie écrite:
Si j'étais...

1) Un livre : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys. C'est un livre exceptionnel qui a changé ma façon de voir les choses.

2) Une couverture : Celle de Cruelles de Cat Clarke ! J'ai vraiment un gros coup de cœur pour cette couverture. 

3) Une maison d'édition : Robert Laffont, principalement la collection R, qui ont des couvertures magnifiques.

4) Un(e) auteur(e) : John Green.

5) Un bestseller : Nos étoiles contraires, un livre merveilleux, aussi merveilleux que Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre.

6) Un personnage féminin : Le choix m'est tout simplement impossible entre Tris (Divergente), Lina (Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre) et Penryn (Angelfall).

7) Un personnage masculin : Là aussi le choix m'est impossible.. Vraiment désolée x') Jace (The mortal Instruments) ou Raffe (Angelfall).

8) Un marque-page : Mon marque-page cartonné Gorjuss (pas sûre de l'orthographe :P)

9) Un résumé / une quatrième de couverture : Celui de Delirium de Lauren Oliver, qui met juste terriblement l'eau à la bouche.

10) Un accessoire de lecture : Un marque-page qui change d'image selon notre humeur ou selon le livre, ce serait top ! *-*

11) Un(e) Booktuber(euse) : Je dirais Audrey de Le souffle des mots, j'adore ses vidéos et sa façon d'être ! J'aime aussi énormément Cassandra de Croque les mots ;)

12) Une saga : L'été où je suis devenue jolie de Jenny Han.

13) Un classique de la littérature : Je n'ai lu que très peut de classique mais je dirai La vénus d'Ille, qui m'a beaucoup intriguée.

22 juillet 2014

Panic

Couverture : PanicAuteur: Lauren Oliver
Edition: Hachette (Black Moon)
Année de parution: 2014
Nombre de pages: 364

Résumé: "Panic a commencé comme tant d'autres choses à Carp, une ville sans issue de 12.000 habitants au milieu de nulle part : parce que c'était l'été, et qu'il n'y avait rien d'autre à faire.
Heather n'a jamais pensé qu'elle ferait partie de Panic, un jeu légendaire auxquels participent des diplômés, où les enjeux sont élevés et dont les récompenses le sont encore plus. Elle ne s'est jamais considérée comme courageuse ou comme le genre de personnes prêtes à lutter pour se démarquer. Mais lorsqu'elle trouve quelque chose - et quelqu'un - pour qui se battre, elle découvre qu'elle peut être plus forte qu'elle ne l'a jamais pensé.
Dodge n'a jamais été effrayé par Panic. Son secret va lui permettre de survivre et de le faire tenir jusqu'à la fin du jeu, il en est certain. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il n'est pas le seul à posséder un secret. Tout le monde joue dans un but.
Pour Heather et Dodge, le jeu va apporter de nouvelles alliances, des révélations inattendues, ainsi que la possibilité
 du premier amour pour chacun d'entre eux - et la connaissance que, parfois, les choses que nous craignons sont celles dont nous avons le plus besoin. "

Mon avis:
Un grand merci à William et aux éditions Hachette pour ce livre ! ♥

J'attendais ce livre depuis si longtemps. Je crois que je l'attendais depuis avant sa sortie en VO, la première chose qui m'avait attirée été la splendide couverture de la VO (qui n'est malheureusement pas la même que la VF, ce qui est bien dommage), l'auteure, car Lauren Oliver est une de mes auteures préférées, puis le résumé. Mais quand les premières chroniques sont arrivées, j'ai eu vraiment très peur car elles n'étaient pas très objectives et je voulais à tout prix aimer ce livre. Alors oui, j'ai aimé Panic, mais j'en attendais tellement plus...

"Personne ne croyait à la fin de Panic. 
Le jeu devait continuer. 
Le jeu continuait toujours."

Aux Etats-Unis, dans la petite ville de Carp, un jeu nommé Panic est organisé chaque été. Un jeu qui peut vous permettre de remporter une grosse somme d'argent, mais pour cela, il faut gagner. Et gagner Panic n'est pas si facile. En effet, les épreuves sont de plus en plus dangereuses, à chaque instants, les participants risquent leur vie.

"A la frayeur succéda un éclair de lucidité: voilà sur quoi reposait Panic en réalité. Voilà à quoi tenait la véritable peur. On ne connaissait jamais vraiment les autres, pas complètement. On devait toujours se contenter de parier à l'aveugle."

J'ai un gros problème avec les personnages car je ne sais pas si je les ai aimé ou non. Et je crois que ça ne m'est jamais arrivé. Autant ils peuvent être attachants, autant ils peuvent être énervants. Je ne saurais même pas comment vous les décrire non plus puisque c'est limite si je ne sais pas qui ils sont. Ils ont été trop peut creusé et pas assez travaillé à mon goût. Ce qui est l'un des gros points négatifs de ce livre puisque les personnages sont très importants pour moi dans un livre. Des personnages qui ne sont pas intéressants m'empêcheront toujours d'avoir un coup de cœur, même si l'intrigue est géniale.
Heather est une jeune fille brisée, tout d'abord par sa vie de famille, mais aussi part sa vie amoureuse. C'est alors part pur désespoir qu'elle participe à Panic. Mais son but va vite changer au cours du roman.
Dodge est lui aussi brisé, à cause de ce qui est arrivé à sa sœur, une ancienne participante de Panic, son seul et unique but est la vengeance. 
Bishop m'a touchée, mais pas assez pour que je l'aime, comme tous les personnages, certaines choses chez lui m'ont déçues.  
Vous l'aurez compris, les personnages manquent cruellement d'approfondissement selon moi.

"- Ce que je veux dire, continua-t-elle, c'est que, quand on aime une personne, quand on tient à elle, on prend le bon et le mauvais. On ne s'arrête pas aux moments heureux, à la facilité, tu comprends ?
(Anne à Heather)"

(Je tiens tout de suite à vous parler de la stupide façon dont les gens ont assimilé ce livre à Hunger Games, avant même qu'il sorte. Parce que ce livre ne ressemble en rien à Hunger Games, ce n'est pas une dictature, les participants du jeux ne s’entre-tuent pas, ce jeux est même interdit par lois, et ce n'est même pas une dystopie. Voilà, c'était juste une petite parenthèse pour expliquer qu'à un moment donné, il faut arrêté de comparé tout et n'importe quoi à Hunger Games.)

La plume de Lauren Oliver est très jolie, mais malheureusement pas autant que dans Delirium, dans lequel elle était tout simplement merveilleuse, magique. C'est  bien dommage.

Ensuite, le rythme n'était malheureusement pas soutenu. En effet,  il y a du suspens à chaque fin de chapitre, donc on est tout excité et pressé de savoir la suite SAUF que lorsque l'on démarre le chapitre suivant: paf, une longueur. J'ai trouvé ça vraiment très très lassant et énervant.

Mais je pense que ce qui m'a le plus déçue, ce sont les épreuves de Panic. Elles sont censées être stressantes et je n'ai pourtant quasiment rien ressentie. C'est bizarre car beaucoup d'autres lecteurs (même ceux qui n'ont pas aimé ce livre) ont ressenti de l'angoisse, et moi pas. 

Il m'a aussi fallut une bonne soixante de pages pour réussir à entrer dans l'histoire.

Rassurez-vous, il y a quand même des points positifs. L'intrigue est intéressante et est très réaliste, je crois que ce genre de jeux et même très susceptible d'exister au Etats-Unis. 
La fin est très jolie et j'ai beaucoup aimé certains passages du livre.

"Elle savait, maintenant, qu'il y avait toujours une lueur au-delà des ténèbres, au-delà de la terreur, au-delà du gouffre. Il y avait le soleil à porter de main, l'air, l'espace et la liberté.
Il existait toujours une issue. Inutile d'avoir peur."

Ma lecture est loin d'être mauvaise, mais si vous saviez à quel point ce livre me tentait, m'intriguait. Je voulais avoir un gros coup de cœur et je ne l'ai pas eu, c'est pourquoi ma chronique est loin d'être objective. Je ne le conseille pas spécialement, surtout aux fans de Lauren Oliver, qui, comme moi, risque d'être bien déçus par cette auteure pourtant si talentueuse.

Bon livre

Autre couverture:
Couverture : Panic

Quelques mots sur l'auteure:
Lauren OliverNée aux Etats-Unis le 8 novembre 1982, Lauren Oliver est titulaire d’un diplôme de philosophie et de littérature à l’université de Chicago, elle a ensuite suivi une formation en arts à l’université de New York et a brièvement travaillé comme assistante d’édition chez un éditeur new-yorkais, avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

21 juillet 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? [43]

"C'est lundi, que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou qui s'est inspirée de It's monday, What are you reading ? de One Person's Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce rendez-vous consiste à répondre à trois petites questions:
- Qu'ai-je lu la semaine passée ?
- Que suis-je en train de lire ?
- Que vais-je lire ensuite ?


Ce que j'ai les 2 semaines passées Smiley quotidien lit un livre
Couverture Frangine Couverture Panic
C'est très peu pour 2 semaines, surtout qu'il y avait le challenge Mille et une pages, que j'ai donc totalement foiré xD J'avais repris un bon rythme et puis j'ai dormi 2 jours chez une amie, je n'ai donc pas lu, après j'avais pas très envie d'avancer dans Panic et après il faisait trop chaud x') Bref, j'explique tout dans ma vidéo xP
Frangine a été une excellente lecture, touchante, que je recommande à tous. Ma chronique est disponible ici.
Panic m'a en revanche déçue, j'en attendais BEAUCOUP plus. J'ai trouvé qu'il manquait de profondeur et de rythme, mais il a tout de même été une bonne lecture. Ma chronique sera disponible demain ;)

Ce que je suis en train de lire Smiley quotidien lit un livre:
Couverture Au bois dormant
J'ADORE. *o* L'écriture est splendide, les personnages attachants et l'intrigue géniale. Que demander de plus ? Je pense que mon rythme de lecture normal va donc enfin revenir, et qui c'est, accélérer ? ;)

Ce que je lirai ensuite Smiley quotidien lit un livre:
Couverture de Zouck Couverture de Salmacis, tome 1 : L'élue Couverture : La probabilité statistique de l'amour au premier regard Couverture de Les Enchanteurs, tome 3 : 18 lunes Couverture de Les Enchanteurs, tome 4 : 19 lunes 
Un programme chargé pour la semaine  mais je dois ABSOLUMENT avancer dans mes partenariats et emprunts !

Je vous souhaite une bonne semaine livresque ! ♥

20 juillet 2014

In My Mailbox [11]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La bibliothèque de Lilie
Aujourd'hui le récapitulatif des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres acquis au cours de la semaine.


Cette semaine, ma mère m'a offert:
Couverture de Eleanor & Park

Je suis troooooooop contente *-*


Bonne lecture ! :D

16 juillet 2014

Résultats du concours des 1 an du blog !

Coucou tout le monde !
Aujourd'hui a eu lieu le tirage au sort du concours des 1 an de La bouquineuse. Et je vais tout de suite vous révéler les gagnantes (et oui aucun garçon n'a participé :P) !


*Roulement de tambours* 


Gagnante du lot n°1:
kasiheidi
Félicitations ! Tu remportes un exemplaire de Je suis sa fille. :D

Gagnante du lot n°2:
Gekkou
Bravo à toi ! Tu remportes donc un exemplaire de L'adorateur ! ;)

Gagnante du lot n°3:
Coyou
Je suis très contente que tu aies gagnée un lot big sister ♥ . Tu recevras donc un lot de 5 marque-pages Black moon. Félicitations ! :D

Gagnante du lot n°4:
Cordelia
Félicitations ! Tu remportes un lot de 5 marque-pages Black moon ! :D


Merci pour toutes vos participations et vos petits mots qui m'ont fait très plaisir !
Désolée à celles qui n'ont pas gagné, tout le monde ne peut malheureusement pas avoir de lot :/
Encore merci aussi aux maison d'édition Sarbacane et Hachette, qui m'ont proposer de vous faire gagner ces lots !

xoxo. ♥

13 juillet 2014

In My Mailbox [10]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La bibliothèque de Lilie
Aujourd'hui le récapitulatif des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres acquis au cours de la semaine.

Cette semaine, une amie m'a prêtée:

Bonne lecture ! :)
__________________________________________
Et n'oubliez pas le concours des 1 an du blog ! ;)

12 juillet 2014

Tag [5] The Book Blogger Test

Coucou tout le monde !
J'ai été taguée par Tamara, merci beaucoup à toi ! ♥
Le principe est tout simplement de répondre aux questions si-dessous.


Le top 3 des choses qui t'exaspère dans un livre
1. Un héro insupportable ! Dédicace à Bella de Twilight.
2. Une histoire mal écrite. Encore une dédicace à Twilight !
3. Trop de description.

Décris l'endroit parfait pour lire
Mon canapé ! Mais il y a malheureusement toujours trop de bruit dans le salon alors je lis le plus souvent dans mon lit, qui est super aussi :)

3 confessions livresques
1. Avant, j'avais la manie de toujours regarder la dernière phrase d'un livre avant de le commencer. J'ai arrêté depuis que je me suis auto-spoilée x'D
2. Après avoir fini un livre et si celui-ci ma plu, je le prends dans mes bras et je lui dis "Merci" n'ayez pas peur s'il vous plait :(
3. J'adore les marques-page ! Désolée je ne savais vraiment pas quoi dire d'autre...

La dernière fois que tu as pleuré pour un roman ?
Divergente, T3: Allégeance, donc il y a quelques jours.

Combien de livre sur la table de chevet ?
En ce moment 1 seul :)

Ton en-cas favoris pendant que tu lis ?
Je sais pas xD Je mange toujours des choses différentes en lisant et aucune ne me plait plus qu'une autre.

Trois livres que tu recommandes à tout le monde
1. Nos étoiles contraires 
2. Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
3. Hunger Games et/ou Divergente (Oops ! Pardon j'ai triché. Hihihi !)

Une image de ton étagère préférée dans ta bibliothèque
 
C'est une partie de ma PAL (la deuxième photo sont les livres qui se cachent derrière ceux de la première photo), j'adore l'admirer ! Elle est tellement belle *-*

Que signifie les livres en 3 mots pour toi ?
1. Émotion
2. Evasion
3. Magie

Ton plus gros secret concernant la lecture ?
J'ai beau chercher, je crois que je n'en ai pas :s

Choisir 5 blogueur à taguer
Je tag tout le monde ! Parce que beaucoup ont déjà été tagué et j'avoues que j'ai aussi un peu la flemme de chercher des blogueurs ! xD

11 juillet 2014

PAL du challenge Mille et une pages ! (1ère vidéoooo)


Coucou tout le monde ! 
Je vous présente aujourd'hui ma PAL pour le challenge Mille et une page (cliquez ici pour voir l'article).

Je participe pour le niveau 3: entre 1500 et 2000 pages.

Voici pour la première fois une vidéooooo ! :D 
N'hésitez surtout pas à me dire ce que vous en pensez ! :P


Pour ce challenge je compte lire:
Photo : Voici la toute première vidéo du blog: http://www.youtube.com/watch?v=UAPGKxqWdX0&feature=youtube_gdata_player ! :D Que j'ai publié beaucoup trop en avance puisque l'article ne sera en ligne que vendredi x') mais tant pis ! Donnez-moi vos avis s'il vous plait ! Et je vous mets une photo de ma PAL pour le challenge Mille et une pages ;)

Couverture de Salmacis, tome 1 : L'élue Couverture : La probabilité statistique de l'amour au premier regard Couverture de Les Enchanteurs, tome 3 : 18 lunes Couverture de Les Enchanteurs, tome 4 : 19 lunes 

Ce qui fait un totale de 1674 pages !

Bonus:
Couverture de Dangereuses Créatures, Tome 1 Couverture de Une guitare pour deux
Ce qui ferait 2336 pages !

J'ai crooo hâte ! Hiiihiiii :D

Bon challenge à tous !

10 juillet 2014

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Couverture de Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendreAuteur: Ruta Sepetys
Edition: Gallimard (Scripto)
Année de parution: 2011
Nombre de pages: 412

Résumé: "Lina est une jeune lituanienne comme tant d'autres.Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de Juin 1941,des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient.
Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle..."


Mon avis:
"Ne leur donne rien, Lina. Même pas ta peur."


C'est une chronique qui va m'être, je pense, difficile à écrire. Tout simplement parce que ce livre m'a extrêmement touchée, et même si je m'attendais à un coup de cœur, je n'en espérais pas tant.

"Il n'y avait pas de doute, nous étions en sécurité.

En sécurité dans les bras de l'enfer."

"Je les haïssais, oui, je haïssais le NKVD et les Soviétiques. Ce jour-là, je plantai une semence de haine dans mon cœur, jurant qu'elle deviendrait un arbre gigantesque dont les racines les étrangleraient tous."

Lina est une jeune Lituanienne qui va être déporté dans un camp de travail avec sa mère et son petit frère, Jonas. Son père a été déporté un peu avant eux, mais elle ne sait pour l'instant pas où. Lina va connaître l'humiliation, la peur, le chagrin, l'horreur mais aussi l'amour dans l'enfer des camps de travaux mais aussi en Sibérie, ce désert de glace dans lequel elle sera déportée plus tard.

"Ils étaient tout simplement heureux d'aider quelqu'un, de réussir quelque chose, même s'ils ne devait pas en tirer profit. On était au fond du gouffre et on avait essayé d'atteindre le ciel. Je compris soudain que si on se soutenait les uns les autres, on en serait peut être moins éloignés."


Lina est un personnage qui m'a marquée. Par son caractère, sa force, son courage et l'injustice qu'elle ressent envers la situation et qu'elle ne cache pas, ce que font d'habitude la majorité des personnages dans ce genre de roman et que je ne comprends pas. En plus de m'y être attachée, je me suis beaucoup reconnue en elle. Elle est devenue mon personnage féminin préférée (avec Tris de Divergente).
Andrius ne m'a par contre pas spécialement marquée. Je ne l'ai pas trouvé suffisamment touchant et certaines de ses réactions m'ont parue excessive et m'ont énervée. 
J'ai beaucoup aimé la mère de Lina, qui a une force incroyable. Mais aussi la petite Janina, qui est terriblement touchante et attachante.
Lina nous parle régulièrement de sa famille, et c'est ainsi que j'ai pu m'y attachée, même si la plus part d'entre eux n'apparaissent pas "physiquement" dans le roman.

"Je me demandais si la lune était apparu dans le ciel et à quoi elle ressemblait.Un jour, papa m'avait dit que, d'après les conjectures des savants, la Terre vue de la Lune paraissait bleue. Ce soir-là, je le croyais, je voulais bien le croire. Je l'aurais volontiers représentée ainsi: bleue et pleine de larmes."

"Sur mon corps pourrissant pousseront des fleurs. Je serai dans ces fleurs et connaîtrai ainsi l'éternité."


L'écriture de l'auteure est magnifique. C'est pourquoi je vous cite beaucoup plus de passages que d'habitude. C'est une plume fluide, forte et poétique.
L'histoire est comme un témoignage puisque l'auteure a interviewé plusieurs déportés. Il y a même un personnage apparaissant à la fin, qui a réellement existé, et qui a réellement fait ce qu'il a fait dans ce roman. Ce qui m'a encore plus émue. 
J'ai presque pleuré tout au long de ma lecture, et j'avoue avoir pleuré une heure après l'avoir refermé. A cause de tout ce que ces personnages ont traversé, des choses affreuses qui se sont réellement produites, parce que je quittais Lina et avais fini un roman exceptionnel. Dans ce roman j'ai ressenti de l'amour, de la tristesse mais surtout de la colère. Ça a été le sentiment dominateur pour moi. En partie parce que Lina est révoltée, ce qui est parfaitement compréhensible. 
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre  m'a totalement dévastée. Il m'a fait encore plus pleurer que Nos étoiles contraires de John Green. Il a même pris une place aussi importante que lui dans mon cœur, si ce n'est plus.
J'aime tout dans ce livre: les personnages, la plume, l'histoire, la couverture, le titre.
Ce roman m'a aussi fait réfléchir, particulièrement à la fin, lors d'une note de l'auteure. Je vous cite ce qu'elle a écrit: "En 1991, après cinquante ans d'occupation, les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) ont retrouvé leur indépendance et, avec elle, la paix et la dignité. Ils ont préféré l'espoir à la haine et montré au monde qu'une lumière veille toujours au fond de la nuit la plus noire.
S'il vous plait, parlez-en autour de vous. Ces trois minuscules nations ont appris au monde qu'il n'est pas de plus puissante arme que l'amour. Quelle que soit la nature de cet amour - qui peut aller jusqu'à pardonner à ses ennemis - il nous révèle la force miraculeuse de l'esprit humain."  
Ce livre est Krassivaïa. Ceux qui l'ont lu comprendront, les autres comprendront plus tard. Ce mot russe qui m'était totalement inconnu il y a quelques semaines, est maintenant bourré de sens pour moi. Je l'écris partout: sur mes bras, mes mains, mes cahiers... Partout.

"Il n'y avait que deux issues possibles en Sibérie: ou bien survivre, c'est à dire réussir, ou bien mourir, autrement dit échouer. J'avais choisi la vie. J'avais choisi de survivre."


J'espère vraiment vous avoir fait comprendre à quel point il m'a émue, marquée, presque détruite durant quelques heures. Alors s'il vous plait, lisez-le. Tous. De mon côté, je compte bien l'acheter (c'était un emprunt) et le relire encore et encore. Je ne m'en lasserai jamais. Pour moi, il sera toujours Krassivaïa.

"Est-il possible que ce soit si difficile de mourir ?"

"Maman dit qu'ils vont tous aller en enfer. Mais surtout ne le répète à personne, ajouta-elle en se redressant. C'est un secret, d'accord ? Tu vois, Liale, ma poupée, elle est là-haut dans le ciel. Elle me parle. Elle me raconte des choses. C'est des secrets en fait, mais Liale m'a permis de te les dire."
Janina à Lina."


♡ ♡ ♡ Inoubliable♡ ♡ ♡

Quelques autres couvertures ainsi que des images:
Couverture : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Couverture : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Couverture : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Couverture : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Couverture : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre 

Quelques mots sur l'auteure:
Ruta SepetysRuta Sepetys est née d'un père réfugie lituanien.Elle est née dans le Michigan où elle a été élevée dans l'amour de la musique et des livres par une famille d'artistes. Elle étudie la finance internationale et vit quelque temps en Europe (Paris). Puis elle part pour Los Angeles afin de travailler dans l'industrie de la musique. Aujourd'hui mariée, elle vit dans le Tennessee, à Nashville, avec sa famille.