25 août 2013

L'été où je suis devenue jolie

Couverture L'Eté où je suis devenue jolie
Auteur: Jenny Han
Date de parution: 2010
Nombre de pages: 304
Résumé:
Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage.
Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.
Mon avis:
Ce bouquin est PARFAIT pour rêvasser sur la plage. En tout cas, moi, il m'a fait rêver !

"C'était un été que je n'oublierais jamais, jamais. L'été où tout a commencé. L'été où je suis devenue jolie."

Depuis toute petite, Belly passe ses vacances à Collins avec Steven (son frère), sa mère, Susannah (la meilleure amie de sa mère) et ses deux fils: Conrad et Jeremiah dans une grande maison au bord de la mer. Mais tout vas changer durant l'été de ses seize ans, cet été. Elle a toujours été considérée comme la petite sœur mais plus maintenant. C'est cet été que tous vas changé, cet été qu'elle connaîtra l'amour mais elle apprendra aussi quelque chose d'horrible à propos de Susannah. 

" -Tu viens toujours avec moi ?
Comment peut-il poser la question ? J'irais n'importe où avec lui. "

Belly est très attachante et on voit bien qu'elle est très amoureuse de Conrad. Ses sentiments sont merveilleusement bien décrit. Jeremiah et Conrad sont géniaux ! Le choix est très dur entre les deux. D'un côté on a Jeremiah, un garçon très tendre et attentionné et de l'autre, on a Conrad. Conrad l’ombrageux, le ténébreux mais il est aussi très touchant et vraiment gentil ! Et m'aime si je les adore tous les deux, je pense que je préfère, tout comme l'héroïne, Conrad. Mais peut être que c'est justement Belly qui m'a influencé, elle en parle tellement ! Aussi bien dans la vie présente que dans ses souvenirs. 

  "-Je t’aime depuis que j’ai dix ans.
Il n’a pas réussi à dissimuler son trouble.
-Tu es le seul garçon auquel j’aie jamais pensé. Toute ma vie, il n’y a eu que toi. Tu m’as appris à danser et tu m’as sauvée le jour où j’avais nagé trop loin. Tu t’en souviens ? Tu es resté avec moi, tu m’as ramené au rivage. Tout le temps où on était dans l’eau tu répétais : « On y est presque. », et j’y ai cru, parce que je croyais tout e qui sortait de ta bouche. Comparé à toi, tout le monde est aussi insipide qu’un cracker, même Cam. Et j’ai horreur des crackers, tu le sais. Tu sais tout de moi, tout ; tu sais même que je t’aime."

Dans ce livre, Belly raconte ses souvenirs. Elle raconte l'été de ses seize ans mais aussi certains moments des étés précédents lorsqu'elle avait entre dix et treize ans. Et je trouve cela vraiment super car ça nous permet d'encore mieux connaître les personnages, dans savoir plus. 

"J’ai cessé de lutter contre le courant, je me suis laissée aller. Je n’étais pas assez forte pour lui résister – pour résister au premier amour. J’en revenais à cet endroit, là, à Conrad. Sa simple présence continuait à me couper le souffle. Je m’étais menti à moi-même la veille, en me croyant libre, en croyant avoir tourné la page. Peu importe ce qu’il disait, ce qu’il faisait, je ne cesserai jamais de l’aimer.
Etait-il possible de prendre la douleur de quelqu’un avec un baiser ? J’avais envie de lui arracher toute sa tristesse, de le consoler pour qu’il redevienne lui-même. J’ai posé une main sur sa nuque. Il a légèrement tressailli, mais je ne l’ai pas ôtée, je lui ai caressé les cheveux. Puis j’ai attiré sa tête vers moi et je l’ai embrassé. Timidement d’abord, jusqu’à ce qu’il me rende mon baiser. Ses lèvres étaient tièdes et avides, il avait besoin de moi. Le vide s’est fait dans mon esprit, il n’y avait plus qu’une seule pensée : « Je suis en train d’embrasser Conrad Fisher. »"

Jenny Han a une écriture tout simplement magnifique. Elle décrit vraiment bien les sentiments qu'éprouve Belly. L'amour comme la haine, la joie comme la tristesse. Parce que ce livre n'est pas seulement remplis d'amour et de rêve, il est aussi remplis de pas mal de tristesse, notamment la fin qui m'a fait pas mal pleuré. 

"Je me suis demandé si les amours d'enfance mourraient toujours ainsi, lentement d'abord, dans un sanglot, avant de s'évanouir comme ça, d'un coup."

J'ai lu ce livre plutôt vite (deux jours à peine) car je voulais toujours en savoir plus et rester avec Belly et ses vacances magnifiques. 

"Je lui ai serré la main. Je n'avais pas l'impression de faire ce qu'il fallait depuis longtemps. On est restés assis, main dans la main, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. (...) 
Je n'ai pas bougé, je lui ai tenu la main en silence. Tout le reste paraissait si loin; il n'y avait que nous."

Je ne sais que dire de plus à part que j'adore, que c'est un véritable coup de cœur, que je le conseille à TOUS LE MONDE et qu'il me tarde de lire la suite.

Coup de cœur 



Et après ?
L'été où je t'ai retrouvé
L'été devant nous

Couverture de L'été où je t'ai retrouvéCouverture de L'été devant nous

3 commentaires:

  1. C'est un coup de coeur ? Je ne savais pas que ce livre pouvait être comme ça.. Je me demandais si je devais l'acheter, il me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense qu'il peut plaire à tous le monde, même aux personnes qui ne lisent pas ce genre de livre ! En tout cas je te le conseille vivement ! :D

      Supprimer

Merci pour votre commentaire :) ! ♥